Des parasites au plancton et inversement: biologie comparée et écologie des apicomplexes et des dinoflagellés

 

DATE LIMITE D'INSCRIPTION ET DE SOUMISSION DES RESUMES  : 4 Mai 2020

 

La participation aux conférences Jacques Monod nécessite le dépôt d'un résumé.

Une inscription simple sans dépôt de résumé ne sera pas traitée, sauf cas particulier

 (par exemple pour les éditeurs : merci de contacter les présidents).

 

Président : Ross Frederick Waller

Department of Biochemistry University of Cambridge Hopkins Building, Tennis Court Road Cambridge, CB2 1QW, Royaume Uni

Tel : +44(0)1223 766057

Email: rfw26@cam.ac.uk

 

Vice-présidente : Laure Guillou

Station Biologique de Roscoff, Place Georges Teissier, 29680 Roscoff. France

Tel : +33 (0)6 67 97 24 73

Email: lguillou@sb-roscoff.fr

 

Les apicomplexes (ainsi que les chromérides et les colpodellides) et les dinoflagellés (ainsi que les perkinsides et les Syndiniales) représentent des lignées sœurs au sein des myzozoaires unicellulaires. Ces lignées de protistes sont largement étudiées du fait de leur implication dans de nombreuses associations symbiotiques soit mutualistes soit parasitiques. Ces associations inclues le gain ancien ou récent d’organelles par endosymbiose, des associations bénéfiques avec des animaux marins comme les coraux et de multiples protistes, et des associations parasitaires à l’origine de nombreuses maladies chez les humains et certains animaux ou de jouer un rôle crucial dans la régulation d’efflorescences algales. 

Les communautés scientifiques travaillant sur ces lignées ne se rencontrent que très rarement, car leur problématique concerne soit les maladies humaines ou animales, soit la biologie et l’écologie des systèmes aquatiques. Cependant, ces lignées dérivent d’un seul et même ancêtre commun, et partagent de nombreux traits uniques à ce groupe, incluant la versatilité de leur mode trophique, une propension à former des associations symbiotiques, et des stratégies similaires pour pénétrer, se nourrir et envahir leur hôte. La rétention de plastes (ou de chloroplastes) et de mitochondries ayant un génome et un métabolisme très dérivés sont la marque de fabrique de ces lignées, qui disposent toutes deux d’une mitose et d’une division cellulaire singulière. Dans chacune de ces lignées, des outils de transformation génétique bien développés ou en cours de développement sont disponibles pour la recherche expérimentale, ce qui ouvre de nouvelles opportunités pour l’exploration de traits biologiques partagés ou inédits.

Le but de cette conférence est de rassembler les scientifiques représentants ces deux champs thématiques afin de faciliter les discussions, les échanges et les collaborations à travers cette fascinante diversité de systèmes biologiques, tous reliés par un même passé commun.

Cette conférence couvrira : 1) la diversité et la taxonomie des Myzozoa, incluant la phylogénie, la description de nouvelles lignées, et le concept d’espèce, 2) le cycle de vie, l’évolution des organelles et des génomes, 3) les adaptations liées aux interactions symbiotiques et parasitiques, 4) les études écologiques, incluant les approches épidémiologiques et la modélisation, 5) et l’émergence et le développement de nouveaux outils. Avec les récentes avancées concernant les ressources génomiques, les outils expérimentaux et les méthodes de prélèvements à larges échelles, il est temps de promouvoir et maximiser les interactions au sein et à travers ce groupe d’eucaryotes essentiel en biologie comparative et en écologie.

 

 

Dépôt des candidatures

Droits d'inscription, incluant les frais de séjour (chambre et repas)

470€ pour les doctorants
700€ pour les autres participants

Dépôt des candidatures pour inscription détails de la procédure : 
Le nombre de participants est limité à 115 personnes. Les scientifiques et étudiants en thèse intéressés par la conférence doivent déposer sur le site, avant la date limite :

- leur curriculum vitae
- la copie de leur carte d'étudiant
- la liste de leurs principales publications des trois dernières années
- le résumé de leur présentation :

Le résumé doit respecter le format suivant :TemplateResumeFile
- 1ère ligne : Titre
- 2ème ligne : Nom(s) des auteur(s), dont nom de l'auteur présentant les résultats en souligné
- 3ème ligne : Adresse(s) des auteur(s)
- 4ème ligne : Adresse mail de l'auteur présentant les résultats
Le résumé doit faire au maximum une page A4, rédigé en Time New Roman, taille 10 pts, pas de figures, fichier en format ".docx".

Après la date limite, les organisateurs sélectionneront les participants. Sauf exception admise par le président, il est souhaitable que les candidats sélectionnés présentent leurs travaux pendant la conférence, soit sous forme d'affiche, soit par une brève communication orale en séance. Les organisateurs choisiront la forme sous laquelle se feront les présentations. Les informations sur le mode et la date de paiement seront adressées en temps voulu aux participants sélectionnés. 

Personnes connectées : 1